Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

Connexion à l'espace candidat





S'inscrire Je me crée un espace candidat

Vous n'avez pas encore votre propre espace candidat. Créez-le en cliquant ici.

 
Pause
Lecture
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi CSTB

Vous êtes ici : 

NOTRE POLITIQUE EN DEVELOPPEMENT RH


 

La GPEC

Le CSTB a mis en place une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), afin de s’assurer  que notre établissement pourra disposer des effectifs et des compétences nécessaires pour réaliser ses missions et activités à moyen long terme.

Notre  gestion prévisionnelle des emplois et des  compétences répond  aux enjeux suivants :

- Anticiper les évolutions du secteur et leurs impacts sur l’activité et les métier
-
Acquérir les compétences nécessaires pour répondre aux ambitions de demain
-
Reconnaître dans les emplois nos priorités scientifiques et techniques
-
Anticiper les départs et le transfert de compétences et de savoir-faire


La démarche de GPEC repose sur un outil central : le référentiel des emplois et des compétences qui donne une représentation globale et générale des principaux emplois de l’entreprise.
   
 
Cet outil est au cœur du développement de nos ressources humaines :
   
  • Formation : le référentiel permet d’accompagner et de préparer l’évolution d’un emploi, ou la mobilité d’un collaborateur en identifiant les compétences à développer


  • Evaluation : les collaborateurs sont évalués sur les compétences attendues dans leur emploi repère ; les managers ont plus de visibilité sur les compétences à développer dans leurs équipes


  • Gestion de carrière/mobilité : le référentiel permet d’identifier les proximités entre les emplois via les compétences et offre ainsi des perspectives de mobilité professionnelle


  • Recrutement : le référentiel sert d’appui et de référence à la rédaction des profils de poste lors des recrutements.

 

La politique formation


Le CSTB mène une politique active de formation visant à maintenir et développer son vivier de compétences à hauteur de ses exigences professionnelles en termes d’innovation, satisfaction client, qualité et sécurité.

Au regard de sa mission d’utilité publique et pour servir ses activités de recherche, d’expertise, d’évaluation et de diffusion du savoir, le CSTB doit se doter des meilleures compétences et s’assurer de les développer.


La politique salariale


La politique salariale du CSTB tient compte des orientations données par l’Etat pour les établissements publics, mais également des résultats de l’entreprise.

Les rémunérations sont gérées dans le cadre de l’exercice budgétaire annuel approuvé lors du Conseil d’Administration.

Une attention particulière est portée au respect de l’égalité professionnelle hommes-femmes et aux plus bas salaires

 
Le salaire brut annuel se décompose de la façon suivante :

-          Un salaire mensuel sur 12 mois

-          Une gratification égale à un treizième mois

-          Une prime de vacances égale à 30% de la valeur des congés payés

 

Les périphériques de rémunération :

-          La mutuelle

-          La participation au déjeuner au restaurant d’entreprise à Champs

-          Les indemnités de repas ou les tickets restaurants en Province

-          Le système de primes de sujétion

-          Les chèques vacances

-          Le plan épargne entreprise et le 1% logement

 

La politique temps de travail

Le temps de travail au CSTB est de 39 heures hebdomadaires, selon l’accord en vigueur du 22 décembre 2004 et son avenant du 26 novembre 2010.

 Deux systèmes sont en place :

-          La convention de forfait en jours

-          Les horaires individualisés

 

Congés et RTT pour tous les salariés :

-          25 jours de congés payés légaux par an

-          1 jour par année d’ancienneté, plafonné à 4.

-          22 jours de réduction temps de travail (RTT) par an dont 2 à la disposition de la Direction

 

Par ailleurs, les salariés cadres bénéficient de 12 journées de travail à domicile par année civile.

L’ensemble de ces avantages contribuent à garantir l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et améliorent significativement la qualité de vie au travail.